rhinoplastie

Effets à long terme de la rhinoplastie

La rhinoplastie, intervention chirurgicale visant à remodeler le nez, est une procédure courante pour les demandes esthétiques et fonctionnelles. Cet article vise à donner un aperçu de la rhinoplastie, en mettant l’accent sur l’anatomie chirurgicale et l’analyse préopératoire de l’apparence.

Pourquoi avoir recours à la rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale visant à remodeler le nez. A Lyon, environ 50 000 rhinoplasties esthétiques sont pratiquées chaque année. Les demandes les plus courantes sont notamment la réduction de la taille et de l’arête du nez et la modification de la pointe du nez. Les patients à la recherche d’un traitement incluent également ceux dont le nez est trop court, trop long, trop étroit, trop large, tordu, etc. En outre, un nombre important de patients souffrant de fractures nasales ont également recours à ce type de chirurgie. Un certain nombre de patients souhaitent une amélioration de leur confort respiratoire et de leur apparence nasale. Heureusement, un certain nombre de procédures (y compris la rhinoplastie non cosmétique ou fonctionnelle) permettent au chirurgien d’améliorer considérablement la respiration en même temps que des modifications esthétiques.

Qui peut recourir à la rhinoplastie ?

Les patients qui n’aiment pas l’apparence de leur nez et qui sont en bonne santé physique et mentale sont admissibles à une intervention chirurgicale du nez. La première étape consiste à rencontrer un chirurgien qualifié pour voir si la chirurgie peut répondre à leurs attentes. La rhinoplastie est plus courante à la fin de l’adolescence, dans la vingtaine et dans la trentaine. Un nombre important de patients dans la quarantaine et la cinquantaine s’intéressent également à ce type d’intervention. La plupart des chirurgiens préfèrent attendre la fin d’une poussée de croissance avant de pratiquer une rhinoplastie. Cela signifie environ 16 ans pour les filles et un peu plus tard pour les garçons. Bien entendu, il s’agit d’une généralisation: il est très important de prendre en compte le niveau de maturité émotionnelle et sociale de l’individu.

Comment se déroule l’opération ?

La rhinoplastie est une chirurgie ambulatoire. Elle est généralement effectuée sous anesthésie générale ou par sédation. Sous sédation, le nez et les zones environnantes seront engourdis et le patient s’endormira. Sous anesthésie générale, le patient dormira pendant toute la procédure. En fonction de la complexité, une rhinoplastie prend environ 1-2 heures. Il n’y a généralement pas beaucoup de douleur ou de nausée pendant la période de récupération. La douleur postopératoire est généralement bien contrôlée avec un narcotique modéré. Une équipe d’anesthésiste compétente est essentielle pour assurer une anesthésie ambulatoire experte qui minimise les nausées après l’opération. Si le chirurgien ne modifie que l’extérieur du nez, il n’y a pas de tassement nasal. Mais si le chirurgien fait des travaux pour la respiration nasale qui nécessite de redresser le septum, de petites poches nasales peuvent être placées à l’intérieur de chaque narine et sont généralement retirées le lendemain matin.

Il est conseillé aux patients de s’absenter du travail après une semaine. La plupart des chirurgiens fournissent à leurs patients des instructions détaillées après l’opération. Pour plus de détails voir le site  www.rhinoplastie-lyon.info

La récupération

Après l’opération, le patient remarquera un gonflement et des ecchymoses autour des yeux qui commencent généralement à disparaître en quelques jours. Le repos avec la tête surélevée aide à accélérer ce processus. Le chirurgien retirera généralement le bandage nasal au bout de 6 jours environ. Si des points de suture solubles sont utilisés, il n’ya pas de points de suture à enlever. Après le retrait du petit bandage nasal (ou «attelle»), la plupart des patients peuvent être présentés en public. Il y a des restrictions d’activité pendant quelques semaines après l’opération. Et la guérison et la réduction du gonflement se poursuivent, rapidement au début, puis progressivement pendant au moins un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *